MONLOE

La « librairie » de Michel de Montaigne – Restitution conjecturale de la « librairie » au XVIe siècle

Projet MONLOE: Montaigne à l’oeuvre

L’équipe des « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (BVH) du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (Université de Tours et CNRS), met en ligne des ouvrages de la Renaissance, en mode texte et en mode image, depuis 2003. Avec ses partenaires de l’IRHT et de l’École des chartes, elle présente le projet MONLOE, « Montaigne à l’œuvre », première phase d’un ensemble éditorial multiformat qui nourrira un corpus d’auteur destiné à un public diversifié (chercheurs, étudiants, enseignants du secondaire, amateurs). Le programme complet devrait réunir les principales éditions des Essais, l’édition diachronique de l’exemplaire dit « de Bordeaux » (exemplaire annoté par Montaigne en vue d’une édition ultérieure), tous les ouvrages possédant la signature de Montaigne conservés dans les différentes bibliothèques publiques et privées dans le monde, tous les écrits de Montaigne et une sélection des sources majeures des Essais. Il offrira aussi une reconstitution 3D de la « librairie » (sa bibliothèque personnelle) et une version sonore des Essais. Le projet MONLOE traite en priorité l’édition électronique des éditions principales des Essais avec leurs fac-similés, et l’édition de « l’Exemplaire de Bordeaux ». Déjà riche et complexe en soi, il constituera le cœur d’un corpus susceptible d’enrichissements ultérieurs.
Le legs « Gilbert de Botton » à la Bibliothèque de l’Université de Cambridge en 2008 a fait naître ce projet international et collaboratif. « Montaigne à l’œuvre » mettra l’accent sur ce que l’on peut étudier dans la dimension créative d’une œuvre à partir d’un corpus textuel transcrit et encodé en langage XML : processus d’élaboration, additions et corrections, modification des textes-sources et des compilations, interventions d’auteur, invention de l’« essai » et des concepts les plus significatifs des Essais (« humaine condition », doute, prudence, inscience, bonne foi, « fantaisie », « Que sais-je ? », etc.). L’édition des différentes strates de ce document « mixte » (imprimé/ manuscrit) qu’est « l’Exemplaire de Bordeaux », au centre de l’entreprise, s’effectuera grâce à la transcription intégrale de chapitres structurés en fonction de repères diachroniques. Elle prendra appui sur le traitement de la variation graphique tant de l’écriture de Montaigne que des différents usages orthographiques observables, qui seront soumis aux traitements linguistiques appropriés : lemmatisation et requêtes sur les hétérographes, associés à une recherche sur les configurations lexicales. Ce projet constitue un double défi scientifique et technique stimulant pour la mise en valeur d’un patrimoine littéraire exceptionnel : la visualisation de la temporalité de la composition des Essais, la reconnaissance du statut particulier des additions et retouches (éditées ou manuscrites) avec la figuration de l’écrit qu’elle suppose, et la création d’un lexique de philosophie en langue vernaculaire.
Le projet MONLOE, intégré au projet des « Bibliothèques Virtuelles Humanistes », permettra de montrer et d’exploiter des ressources existantes et d’expérimenter des procédures nouvelles, avec des méthodologies en développement dans le domaine des humanités numériques : affichage page à page et parallèle de l’image et du texte, corpus textuel annoté permettant plusieurs niveaux d’analyse et de requête, identification des « mains » de Montaigne, visualisation non seulement des strates mais aussi des configurations lexicales. Les méthodologies élaborées pour la reconnaissance des écritures et le traitement des données textuelles, tout comme les données issues du projet, seront librement diffusées et pourront être réutilisées par d’autres équipes.

Début et durée : février 2013- 36 mois

Lire la suite